Ce tutoriel fait suite aux 2 précédents consacrés à l‘installation d’un serveur OLA sur un RaspberryPi et à la configuration du serveur OLA afin de choisir ses entrées et sorties.

Dans ce troisième tuto, nous allons créer une passerelle entre un jeu d’orgue multimédia capable de piloter des projecteurs DMX. Pour cet exemple, j’ai retenu DLight (version 4.x.x) mais les autres jeux d’orgues capables d’utiliser le protocole Art-Net (ainsi que les consoles dotées d’un port RJ45) doivent fonctionner grosso modo de la même manière.

artnet_1

On choisit la sortie Art-Net dans D::Light

artnet_2

Le serveur OLA apparait après avoir cliqué sur les 2 flêches bleues

artnet_3

On active la sortie Artnet en cliquant sur la led rouge. Elle passe alors au vert.

percent

Configuration OLA – D::Light en mode percent.

real

Configuration OLA – D::Light. On bascule en mode real pour être en cohérence avec OLA.

La démarche est la suivante :
– Lancer Dlight et créer un nouveau show (File> New)
– Aller dans le setup (Display> Setup)
– Se rendre à DMX Output. Cliquer sur None et choisir ArtNet.- Cliquer sur les 2 petites flêches bleues afin de rafraichir les périphériques sur le réseau. Votre (vos) RaspberryPi(s) doit (doivent) apparaitre après quelques instants dans la liste.- Cocher la case « Available »
– cliquer ensuite sur OFF avant d’ouvrir le port Artnet dans Dlight- La lumière passe au vert, Dlight envoie désormais vers le serveur OLA du Raspberry.
– Par défaut, Dlight est configuré en pourcentage (percent). Pour être en cohérence avec le serveur OLA, il faut le position sur real. Configurer cela dans le setup de DLight

Désormais, lorsque vous montez des circuits dans l’interface de Dlight, vous voyez que les niveaux dans le serveur OLA sont identiques !
Attention : pour le moment, étant donné qu’il n’y a pas la possibilité de définir un univers particulier pour piloter le serveur Ola depuis D::Light, il faut impérativement créer un univers avec id=0 dans OLA.

ola-dlight_2

D::Light et OLA sont désormais synchronisés

En extrapolant, on peut envisager la création de deux ports nodes avec 2 Raspberry. Sur chacun, on connecte en usb 1 boitier Enttec. On définit 1 univers différent pour chaque serveur OLA ce qui permet de disposer  alors de 2 univers pilotables via Dlight ! Bien sûr, il est possible d’accéder aux Raspberry en Wifi, ce qui peut dépanner dans certains cas…
N’hésitez pas à poser vos questions sur le forum consacré à ce sujet.